Archives par mot-clé : CFA

CS Responsable Technico-commercial – Bio3G

Donner à la nature les moyens d’exprimer son potentiel !

C’est la raison d’être chez BIO3G depuis maintenant 25 ans. L’établissement vous propose, avec son partenaire, une formation CS Responsable Technico-Commercial.

Descriptif de poste

Dans le cadre de notre partenariat avec BIO3G, l’établissement et l’entreprise partenaire vous accueillent à partir de décembre 2022 afin de réaliser un CS Responsable Technico-commercial (RTC). Cette formation diplômante s’effectue sur une année.

  • Âgé(e) de 18 à 30 ans, 16 semaines au centre de formation et 31 semaines au sein de BIO3G
    • Diplômé d’un BTS ou une formation Bac+3 dans un des domaines suivants :
      • ACSE, Technologie Végétale, Productions Animales, Productions Horticoles, Productions Aquacoles ou Aménagements paysagers.

Un vrai job de commercial avec :

  • Des visites chez les prospects et les clients, c’est-à-dire directement chez les agriculteurs, éleveurs, viticulteurs, maraîchers paysagistes, mairies…
  • Des actions de suivi client et fidélisation
  • Participation aux salons professionnels

Ce que nous vous proposons pour atteindre vos objectifs

  • Un parcours de formation interne à l’entreprise en plus du centre de formation pour découvrir les métiers et les produits BIO3G
  • Un référent de formation en centre et un en entreprise
  • Un accompagnement au quotidien

Parlons rémunération et autres avantages

Les conditions de rémunération seront en fonction de votre âge et de votre cursus pour le salaire fixe, auquel s’ajoutera une commission sur les ventes réalisées.

  • Facilité de logement et repas sur place (Merdrignac)
  • Embauche en CDI, statut salarié à la fin de l’alternance.
  • PC ou Tablette fourni dès le démarrage.
  • Remboursement des frais quotidiens.

Voyage d’étude des apprentis en CS CCP

Les apprentis en CS Collaborateur Concepteur Paysagiste du lycée CFA du mené achèvent leur voyage d’étude de rentrée.
Un séjour intense en visites, en rencontres et en échanges. Mercredi, Jardin Atlantique de Paris et Parc André Citroën pour une approche des jardins sur dalles et traversée du jardin des plantes.
Jeudi, visite du festival jardins de Chaumont et du domaine avec ses jardins permanents, moments d’échanges avec les techniciens du domaine. Reconnaissance de végétaux et dessins.
Pour finir en beauté, vendredi, séance de travaux dirigés sur un écoquartier avec des étudiants en Master 1 de l’institut Agrosup Rennes/Angers. Un croisement des compétences et une richesse dans les interactions.
Des apprentis motivés et volontaires qui ont pu se fédérer en vue de cette riche année à venir.
Bravo à eux.

Une centaine d’étudiants investit

A Saint Vran, à la suite des différents ateliers participatifs et de la visite des jeunes du lycée CFA du Mené,  une vingtaine d’apprentis sont venue travailler in situ, encadrés par Christophe Hubert leur enseignant.

Ils ont dégager des détriments entassés notamment des bâches en plastiques. Ils ont également commencer à installer un arc de cercle en pierre qui matérialise une aire de repos et de contemplation ainsi qu’un passage en bois qui signale l’entrée du chemin creux.

Tous ces ouvrages sont réalisés avec des matériaux recueillis sur place ou cédés par la commune comme des bordures de trottoir qui trouvent là une seconde vie souligne Martine Gonthié conseillère municipale qui suit de très près ce beau projet.

Le 7 avril, leur travail a été exposé sous le préau du jardin du Guédou à Saint Vran. Le vernissage à eu lieu à 18h30 en présence d’élus, des brénosiens et des curieux que ça intéresse.

https://www.facebook.com/lyceecfadumene/

https://hebdo-armor.fr/tag/lycee-du-mene/

Création de pulls contre le harcèlement scolaire

A Merdrignac, des pulls contre le harcèlement scolaire

Angelina Relva de Castilho et Alice Auvray, deux étudiantes en BTS T.C en alternance au CFA, ont lancé un projet inédit pour une bonne cause : une vente de pulls pour lutter contre le harcèlement scolaire.

Pour trouver un logo qui engloberait tous les aspects de l’établissement, les deux jeunes femmes ont organisé un concours de dessin. Celui retenu vient d’une élève en bac. A.P. « Nous avons été vraiment été impressionnées par la qualité du dessin, il est sur le cœur du pull ». En plus de ce dessin, les élèves pourront ajouter leur nom, prénom ou surnom dans le dos en flockage.

Cela permet « de créer un sentiment d’appartenance tout en gardant l’individualité de la personne ».

Bravo aux étudiantes qui ont pris cette initiative et mis en place ce projet pour lutter contre le harcèlement scolaire !!