Archives par mot-clé : Paysage

Reconversions professionnelles au lycée du mené

22 stagiaires d’origines professionnelles diverses ont débuté fin septembre leur formation en paysage avec une spécialité éco-jardinage.

Ces neufs prochains mois seront donc ponctués de stages pratiques et de chantiers extérieurs afin de les préparer au mieux à l’obtention du diplôme et toujours dans l’objectif d’une reconversion professionnelle dans le domaine des espaces verts.

Depuis l’ouverture de la formation en 2015, l’insertion professionnelle des précédents candidats confortent sa place et son intérêt sur le territoire.

Un nouveau panneau informe, à chaque entrée principale du Lycée, sur la gestion différenciée du parc

Cette information est utile pour faire comprendre les enjeux de cette gestion et aussi pour expliquer pourquoi, par exemple, les pelouses sont plus hautes à certains endroits.

Pour préserver la Biodiversité et économiser les moyens pour entretenir les abords du bâtiment.

Ce panneau est le fruit d’une collaboration avec les BTS TC du lycée qui ont réalisés un travail professionnel.

Les BP IV ont-eux réalisé les cadres en bois et la pose.

Nous souhaitons qu’ils soient vus et lus. Ils doivent bien sûr servir aux enseignants en paysage qui pourront insister sur l’importance de la communication qui doit accompagner un plan de gestion différenciée.Jean Delamare.

 

Soirée des métiers 2017

Dans le cadre du Mil, les étudiants de BTSA2 ont organisé deux tables rondes sur les métiers du commerce et du paysage qui ont réuni 150 personnes le 2 février 2017.

Le commerce et le paysage recouvrent une grande hétérogénéité de métiers, d’ emplois et des entreprises connaissant des conditions de travail, des niveaux de qualification et des salaires très différents. Chaque intervenant a ainsi présenté son parcours, son métier et ses conditions de travail.

Céline Rault, titulaire d’un CAP et d’un brevet professionnel fleuriste, travaille dans l’entreprise familiale. Elle a insisté sur la diversité des situations (mariage, deuil, fêtes) et sur l’activité intense de son activité lors de la fête des Mères notamment. Mme Berthelot, propriétaire d’un élevage de chiens a Ménéac, a évoqué les contraintes d’un chef d’entreprise travaillant avec des animaux et la nécessité d’être toujours présente, notamment lorsqu’il y a des naissances.

Sont aussi venus faire une présentation Johan Le-Poul, titulaire, d’un Bac Pro aménagement paysager, d’un bac pro technicien Conseil vente en animalerie et d’un BTSA technico-commercial qui travaille au jardiland de Pontivy ainsi que Benoît Levêque, titulaire d’un Bac Pro et d’un BTSA aménagement paysager qu’il a obtenu par apprentissage, il y a 4 ans et qui est aujourd’hui chef d’équipe chez Crea paysage, à Plomeur (Finistère). À terme Benoît souhaite devenir conducteur de travaux.

Chacun des intervenants a insisté sur la nécessité de connaître les végétaux.  « Le végétal est le cœur de métier du paysagiste », a souligné Benoit.

Nous avons eu aussi le plaisir de recevoir Maxime Le-Carou, titulaire d’un Bac Pro et d’un BTSA aménagement paysager qui a repris l’entreprise de son père. il apprécie, en plus de la partie technique, l’ensemble des taches d’un chef d’entreprise (relation clients fournisseurs, gestion de l’entreprise, devis) et Pierre-Edouard Jaglin, ouvrier paysagiste depuis 10 ans qui aspire un jour à voler de ses propres ailes.

Tous apprécient d’effectuer de la création paysagère. « Le choix de l’entreprise de stage ou d’apprentissage est primordial pour réussir son entrée sur le marché du travail. En effet, c’est au cours de ses stages que l’on peut montrer sa motivation et l’intérêt pour le métier », ont-ils conclu.

Pour finir, chaque intervenant a insisté sur la nécessité de trouver un équilibre entre sa vie professionnelle et sa vie privée.