Archives de catégorie : Info

De nouveaux investissements

L’établissement continue sur sa lancée. Après un nouveau bâtiment mis en service il y a 15 jours, un nouveau local se construit à l’entrée du lycée.

Un nouveau bâtiment

La région a investi pour le lycée dans un nouveau bâtiment constitué de salles de cours et de vestiaires. Celui-ci a été achevé très récemment !

Voici des informations données par le directeur adjoint Mr. Houlbert  :

« Ce Bâtiment se nomme le bâtiment «L», il est occupé depuis 15 jours et a plusieurs fonctions :

  • une nouvelle salle d’art floral tout équipée (chambre froide, réseaux d’eau, prises électriques, prises informatiques etc),
  • une nouvelle salle de lancement de travaux pratiques pour les élèves, les apprentis et les étudiants en aménagements paysagers
  • et de nouveaux vestiaires.

Les usagers sont contents : des salles grandes et lumineuses, c’est un très beau bâtiment. »

Le local mystère

Un nouveau local se construit à l’entrée du lycée ! A quoi servira t-il et quand sera t-il ouvert ? Les élèves se posent des questions et imaginent des hypothèses : Un local à vélo ou trottinette, abris de bus, de l’art, un hangar à poubelles, hangar pour scooter. Mais quel est donc ce nouveau local ??!

Spoiler alert : c’est un local à poubelles…

Un nouveau projet

Une nouvelle halle paysagère sera créée dans les prochains mois.

Je vous invite à aller voir l’article de Ornella et Marine sur le même sujet :

Valentin.

Joël Labbé, sénateur a présenté sa loi aux élèves du lycée du Mené

Lundi 19 février, Joël Labbé, sénateur du Morbihan est venu présenter la loi qui porte son nom sur l’utilisation des produits phytosanitaires aux élèves de Bac pro Vente de Produits de Jardin, aux étudiants de BTS technico commercial du lycée du Mené et aux apprentis en BTS Aménagement Paysager. Joël Labbé a expliqué qu’il fût l’un des précurseurs du « zéro phyto » en Bretagne qui l’expérimenta sur la commune de Saint-Nolff.

Joël Labbé

Élu en 2012, sénateur, Joël Labbé a présenté une proposition de loi qui a été adoptée en 2013. La loi Labbé interdit depuis le 1er janvier 2017 l’usage des produits phytosanitaires par l’Etat, les collectivités locales et les établissements publics pour l’entretien des espaces verts à l’exception des cimetières et des terrains de sports. Cette loi prévoit aussi l’interdiction de mise sur le marché, de délivrance, de d’utilisation et de détention de produits phytosanitaires à usage non professionnel.

Cette mesure concerne tout particulièrement les jardiniers amateurs. Depuis le 1er janvier 2017, les pesticides dans les jardineries ne sont plus vendus en libre-service mais mis sous clé et font l’objet d’une vente assistée.